Sélectionner une page

Réponds à 20 questions ciblées te permettant de connaître instantanément et gratuitement ton profil alimentaire

Temps de préparation :

20 minutes

Temps de cuisson :

15 minutes

Temps total :

35 minutes

Pour env. 10 cookies sans gluten chocolat et noisette :

  • 120 g de farine de pois-chiche
  • 60 g de noisettes
  • 100 g de chocolat noir
  • 1 oeuf
  • 50 ml de lait d’amande
  • 2 c.s. de cacao en poudre
  • 3 c.s. de sirop d’érable

      Pour réaliser la recette :

      1. Préchauffer le four à 180°

      2. Hacher grossièrement les noisettes

      3. Réduire le chocolat en pépites

      4. Dans un bol, mélanger avec les mains tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène qui ne reste pas collée au doigt (si elle colle, ajouter un peu de farine et si elle s’effrite, ajouter un peu de lait végétal)

      5. Détailler la pâte en 10 petites boulettes et les écraser sur une plaque de cuisson avec la paume de la main pour former de petits cookies

      6. Enfourner 15 min. à 180°

      Tu as testé cette recette ?

      Identifie @blum_nutrition ou tag-moi avec le #blumnutrition

      COIN DES ASTUCES POUR CETTE RECETTE DE COOKIES SANS GLUTEN CHOCOLAT ET NOISETTES

      • La farine de pois-chiche ici peut-être remplacée par n’importe quelle autre farine sans gluten (sarrasin, souchet, patate douce, manioc,…) puisque ces cookies n’ont pas besoin de gonfler à la cuisson

       

       

      • Pour le choix du lait d’amande, penser à lire l’étiquette et à éviter ceux contenant:
      1. Du sucre ajouté
      2. Du phosphate tricalcique
      3. Arôme
      4. Edulcorants

      Un rééquilibrage alimentaire perte de poids fondé sur 4 piliers

      Tous les conseils perte de poids transmis transmis par Blum’nutrition tiennent compte de ces 4 piliers

      Quelques explications au sujet de ces 4 piliers de la perte de poids saine selon Blum’nutrition

      Des enzymes en forme

      Les enzymes sont des sortes d’ouvrières qui cassent et transforment les aliments pour les rendre assimilable par les cellules.

      Et pour que le repas de nos cellules soit équilibré et puisse permettre une perte de poids, les ouvrières doivent être en bonne santé !

      Ainsi, il conviendra d’apporter aux enzymes des vitamines et des minéraux, présents en nombre dans les fruits et les légumes notamment.

      Des bonnes graisses

      La qualité des graisses consommées a un impact direct sur la prise ou la perte de poids.

      Les graisses dites saturées ou celles riches en oméga-6 tendent à nous faire prendre du poids.

      Au contraire, celles riches en oméga-3 vont contribuer à la perte de poids.

      Un intestin sain

      L’intestin est la barrière par laquelle passent la nourriture digérée.

      Si cette barrière est défectueuse, et c’est régulièrement le cas, des substances indésirables passent dans le sang.

      Ceci déclenche un état d’alerte de l’organisme qui implique un stockage plus important des calories.

      Prendre soin de l’intestin avec entre autre un apport suffisant en fibres est donc primordial.

      Un index glycémique faible

      L’index glycémique est la vitesse de passage de sucre dans le sang.

      Plus celui-ci est élevé, plus le risque de prendre du poids est important.

      L’organisme, ne sachant que faire d’un afflux important de sucre arrivant d’un coup, transformera le sucre en graisse qui ira se loger dans les tissus gras.

      L’index glycémique des aliments doit donc être bas pour pouvoir perdre du poids.