FAIM EMOTIONNELLE

#1 – Faim physiologique vs faim émotionelle

La faim physiologique est un signal de faim ressenti lorsque l’organisme commence à manquer d’énergie.

Elle constitue la seule véritable faim permettant de maintenir un bon poids et une bonne santé.

La faim émotionnelle est un signal de faim ressenti pour calmer une émotion, le plus souvent désagréable.

Bien qu’elle soit tout à fait normale et qu’elle concerne tout le monde, répondre à ce signal de façon trop fréquente engendre des problématiques au niveau de la santé et du poids.

#2 – Se défaire des règles alimentaires et être à l’écoute des signaux de l’organisme

Pour parvenir à atteindre un “poids-santé” en composant avec la faim émotionnelle, une des pistes consiste à porter une attention toute particulière aux signaux que nous envoie notre organisme.

“Oui j’ai le droit de manger cette plaque de chocolat car je suis triste aujourd’hui. Mais manger mon repas du soir 1h après alors que je n’ai pas faim, est-ce bien raisonnable ?”.

Voici le genre de question qui fait sens pour agir en fonction de ce dont l’organisme a besoin.

Etre à l’écoute de son corps et de ses signaux de faim sous-entend de mettre de côté les différentes règles alimentaires de type “Pour être en bonne santé, il faut manger 3 repas par jour” ou encore «Il faut finir son assiette car chaque jour des enfants meurent de faim dans le monde».

Manger sous le coup de l’émotion n’est plus un problème lorsqu’on apprend à se défaire des règles alimentaires pour mieux s’écouter et agir ensuite sous le coup de la faim physiologique.

#3 – Faire la paix avec la faim émotionnelle

La faim émotionnelle est souvent source de culpabilité, surtout lorsqu’une perte de poids est souhaitée.

Pourquoi ?

Car nous la considérons comme un élément qui nous éloigne de notre objectif et nous nous en voulons d’y avoir cédé.

Quel dommage !

N’oublions pas que la faim émotionnelle a pour but de calmer une émotion, le plus souvent désagréable.

Manger par exemple du chocolat va souvent permettre d’atténuer cette émotion désagréable, ce qui est plutôt positif !

Culpabiliser après cette prise alimentaire génère un nouveau sentiment désagréable alors que le premier avait pourtant été atténué.

Faire la paix avec la faim émotionnelle est donc essentiel pour ressentir davantage de sentiments positifs que négatifs.

#4 – La faim émotionnelle, qui de mieux qu’Anne-Laure Drainville pour en parler ?

Anne-Laure Drainville est une femme d’une douceur et d’une bienveillance incroyable.

Elle a créé Harmonienutrition pour mettre à profit ses compétences en psycho nutrition.

Elle est à mes yeux la personne idéale pour t’accompagner sur le chemin de la paix avec la faim émotionnelle et de la reconnexion aux signaux de ton organimse.